• Q SORT

    Technique utile, que j'ai découverte grâce à François Muller, je l'ai utilisée plusieurs fois en formation ou en stage.

    Le Q-sort a été mis au point à partir de travaux de l’Institut National de la Recherche Pédagogique par l’Institut National d’Administration Scolaire et Universitaire.(De Peretti).


    Cet instrument offre la possibilité pour chaque personne qui est invitée à l'utiliser d'identifier, par différenciations successives, sa perception, son attitude ou son positionnement intellectuel par rapport à une réalité qui la concerne directement ou indirectement.

    Le Q. Sort se présente généralement sous la forme d'une série d'assertions explorant toute la variété des attitudes ou des opinions concernant une notion, un thème, un problème ou une situation.

    Cette série peut être relativement courte (20 ou 25 items) ou beaucoup plus longue (jusqu'à 70 items), en fonction de l'objectif poursuivi.

     

    DEUX OBJECTIFS POSSIBLES en accompagnement ou en formation:

    1/ OBJECTIF DE FORMATION : dans le cadre d'une formation, le Q. Sort peut avoir une double fonction : d'une part, il permet de saisir, à un moment donné, une image des représentations présentes au sein d'un groupe ; d'autre part, il mobilise la réflexion et entraîne progressivement des modifications dans ces représentations.
     

     

    2) OBJECTIF D'ACTION : Le Q.Sort est un instrument de diversification des points de vue ou des angles d'attaque d'un problème, d'une situation ou d'une notion. Il peut, par conséquent, être tout à fait utile dans le cadre de réunions à visée de confrontation d'idées, de résolution de problèmes ou même d'évaluation de l'action.

    Consignes de passation 

    La passation se réalisera, individuellement ou collectivement, dans le strict respect de l'anonymat. Les réponses personnelles de classement de propositions ou items doivent être marquées sur deux morceaux de feuille sans nom, dont l'un est gardé par son rédacteur. Ces feuilles peuvent être fournies imprimées à l'avance selon les modèles donnés ci-dessous ou fabriqués sur un modèle tracé au tableau. 

    Les consignes peuvent s'appliquer à la personne même qui passe le Q-Sort mais on peut aussi demander à celle-ci de se placer du point de vue d'autres personnes (à définir) ou du point de vue du sens commun. 

    Le classement s'effectue selon des échelles de répartition correspondant à une distribution aussi proche que possible de la distribution gaussienne. Ces échelles sont placées sur les modèles de feuilles-cadres ci-dessous. Une telle répartition obligée contraint d'une certaine façon l'individu à décider ses choix de façon aussi réfléchie qu'affective. 

    Il faut compter de 15 à 30 minutes pour un Q-Sort de 20 items, de 30 à 45 minutes pour un Q-Sort de 60 minutes.

    Dépouillement

    Le dépouillement s'effectue de façon simple. Il est relativement rapide, sauf si le groupe est de grande taille.

    Les feuilles de réponse anonyme servent de supports au dépouillement collectif dont le résultat apparaîtra sur l'un des tableaux prévus à cet effet. Ce dépouillement, intéressant pour chacun et pour tous, peut être fait directement devant le groupe réuni ou, en son absence, à distance.

    1. Les indications portées sur chaque feuille de réponse sont tour à tour reportées sur un tableau de dépouillement (et chaque feuille dépouillée doit être marquée d'un signe, pour éviter de la reprendre dans le dépouillement.

    n°items

    coeff. 

    1

    2

    3

    4

    5

    6

    7

    8

    ...

    + 2

                     

    + 1

                     
                       

    - 1

                     

    - 2

                     

    scores

                     

    classement

                     
    1. Ensuite, des scores sont établis pour chaque item, en multipliant par les coefficients indiqués les fréquences obtenues dans chaque position (ou classe) pour cet item.
    2. Sur le tableau complété par les scores, il est ensuite possible de faire le classement des assertions, numéro par numéro, depuis le score positif le plus élevé jusqu'au score négatif le plus grand.
    3. Les scores les plus élevés ou les plus bas manifestent les zones de consensus entre les individus. Les scores moyens peuvent signifier les zones d'indifférence ou bien de contradictions
    4. Il sera également intéressant de vérifier la plus ou moins grande dispersion des tris effectués par les individus: en vue d'en rechercher les significations possibles, et d'y observer les lieux de différence et d'opposition
    5. Il est possible de reconstituer, comme "formule signifiante du groupe" le classement des items qui résulte du classement collectif par les scores obtenus: il faut alors replacer graphiquement les cases neutralisées dans la passation. Ainsi, pour un cadre en 5 positions, on placera les 20 numéros selon la hiérarchie successive de leurs scores:

    les plus hauts scores

     

    les scores élevés

     

    les scores déjà moyens

     

    les scores négatifs

     

    les scores les plus bas

     

     

    Exemples de Q-SORT

    *Sur le site de François Muller  (Q Sort sur la formation, le projet d'école, enseigner, évaluer, ...)

    *Q Sort sur les maths

    *Créé pour diverses formations : 

    QSort_handicap.docx

     

     Sources: 

    cet article est essentiellement la fusion de différentes sources:  

    http://www.oocities.org/afcacp/leqsort.htm

    Doc IA 29

    http://francois.muller.free.fr/diversifier/mode.htm

    extrait de A. de PERETTI, Encyclopédie de l'évaluation..., p.257 


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :