• Présentation multimédia (1)

    Faire une présentation multimédia en formation (1).

     

    Première partie d’une réflexion sur l’usage de logiciel…Ici dans l’idée d’une utilisation d’un logiciel de type « powerpoint »…En deuxième partie, on discutera de ce choix et d’autres possibilités…

     

    Pourquoi faire une présentation multimédia ?

     

    La présentation multimédia doit soutenir notre discours, l’enrichir. Elle peut être utile pour entretenir l’attention, motiver une assemblée.

     Le premier écueil serait d’afficher tout ce qu’on dit et de le lire. Rien n’est plus insupportable, et rien ne risquera plus de vous faire passer pour incompétent que cette pratique.

     Le support pourra permettre de poser des questions, d’interroger l’assistance.

     

    Comment procéder pour la créer ?

     Il y a plusieurs modes de fonctionnement :

    - commencer d’abord par la présentation multimédia. Il n’est pas rare que le formateur cherche d’abord une autre présentation sur le sujet, se l’approprie, la modifie, l’enrichisse. (ne pas oublier alors de citer ses sources !).

    - élaborer d’abord sur papier les grandes lignes du contenu de formation, le plan, les informations importantes, puis passer à la présentation, un support nourrissant l’autre

    - Commencer par la rédaction du contenu complet et détaillé de la formation :hiérarchie, informations, exemples, situations à faire vivre,etc.

    Puis créer la présentation multimédia.

    C’est maintenant ma façon de procéder. C’est là que l’on se rend compte parfois qu’elle n’apporterait rien de plus et qu’elle n’a pas lieu d’être si ce n’est comme « enrichissement visuel et esthétique ».

    Mon premier support écrit est ensuite allégé pour devenir la trace donné aux enseignants à l’issue de la formation.

     

    Les points techniques importants

     

    Powerpoint offre de nombreux modèles de présentation déjà paramétrés.Ils sont généralement bien pensés sur l'aspect graphique (harmonie des couleurs, etc).

    Les points clés :

    - choisir un thème simple pour conserver l’attention sur le contenu

    - éviter les transitions entre les diapos qui risquent de donner le tournis (texte défilant, etc). Choisir une transition toujours identique tout au long de la présentation.

    - choisir un contraste suffisant entre la police et la couleur du fond.

    - privilégier des polices « faciles à lire «  sur écran, c’est-à-dire sans empattement, comme arial, verdana, etc.

    Pour la taille, on visera autour de 40 pour les titres et à minima 24 pour le texte

    - un seul tableau / graphique / image par page/diapo.

     - doser la quantité de texte ! Il n'en faut pas trop (6 points de 6 mots maximum)

    Ce qu’il faut éviter:

    Présentation multimédia (1) 

    Avec l’aimable autorisation de son auteur.

    Organisation de la présentation multimédia

     

    - La première diapo

     Soigner la première diapo. Généralement, le formateur est là avant les participants. Il allume son ordinateur, prépare le diapo, le lance sur cette fameuse première diapo puis va accueillir les participants, etc.

    Cette diapo va alors donner le ton de la formation, une première impression importante .

    Donc sur cette diapo, on soignera la lecture du titre, voire d’un sous-titre qui préciserait déjà l’orientation du contenu.  Il faut être sobre.

    On pourrait éventuellement y adjoindre une image, illustration qui appelle à la réflexion sur le sujet donné, voire un dessin humoristique qui servira alors de déclencheur à la présentation.

     

    - La suite

    Si la présentation va être longue, i.e. en formation d’enseignants au-delà d’une heure, il est bon de présenter un « sommaire », de présenter le contenu pour que les collègues aient un aperçu global de la formation.

      La deuxième diapo sera alors le plan de présentation. Sans fioriture, généralement appelée « plan, sommaire, ordre du jour… ».

    Elle est importante pour permettre aux enseignants de se faire une idée plus détaillé de ce qui l’attend, et de fait de faire un premier lien avec ses propres connaissances ou questionnements sur le sujet

    . Présentation multimédia (1) 

    Avec l’aimable autorisation de son auteur

     

    - enrichir son contenu

    Une présentation qui se veut multimédia pourra donc intégrer…du multimédia.

    Ainsi, l’usage de la vidéo pourra enrichir le propos : vidéo d’une situation de classe, extrait ciblé de la parole d’un expert universitaire sur le sujet, etc.

     

    - la fin de la présentation

    La fin de la présentation doit aussi être pensée.

    Elle pourra proposer une synthèse, un bilan du temps de formation.

    On peut toujours y adjoindre un « merci de votre attention »…

     

     Mise en œuvre

     La mise en œuvre d’une présentation doit éviter autant que possible un mode transmissif, descendant, proche du monologue derrière l’écran.

     Plus facile à dire qu’à faire. Car cela dépendra d’autres paramètres :

    - la connaissance réciproque du public et du formateur : vous arrivez en terrain connu, ou non, en bonnes relations ou non,…

    - le sujet : intéressant ou loin des préoccupations des enseignants, polémique ou non,

    - les motivations des enseignants : présents car convoqués à cette formation, présents car ayant choisi cette formation, ce n’est pas la même chose !

    - du moment : le mercredi après-midi ne met pas dans de bonnes dispositions les enseignants, mais après 18h non plus…alors que dire après 19h…

     

    L’interactivité dans la formation

    Dans tous les cas, la mise en œuvre peut se ponctuer de temps de mise en activité (travail de recherche par groupe, mise en atelier, etc) mais aussi d’un échange avec le formateur. On pourra alors poser des questions, voire les intégrer à la présentation.

     

    L’objectif du questionnement est d’interroger sur un point  qui vient d’être présenté : vérifier la bonne compréhension, prendre l’avis des enseignants, etc.

     

    La hiérarchisation de la formation

    Lors de la présentation, il peut être nécessaire de rappeler régulièrement le plan.

    Pour cela, plusieurs possibilités :

    - intégrer dans la diapo l’intitulé de la partie avec une couleur dédiée

    - refaire une diapo insérée entre chaque partie pour remontrer l’avancée dans le plan en mettant en gras le point qui va être ensuite évoqué.

    Présentation multimédia (1)


    Avec l’aimable autorisation de son auteur

     

    La posture du formateur

     

    Avant tout, au-delà du contenu, c’est un exercice de communication.

    Donc quelques points fondamentaux à ne pas oublier :

    - parler aux enseignants, et non à son ordinateur. La présentation est un support, un complément, pas une béquille.

    - savoir s’exprimer face à un public qui peut être de taille variée : de 10 à 300…Il faut parler savoir parler lentement, avec conviction. Etre souriant.

    - adopter une posture ouverte de communication :

    * on doit suffisamment maîtriser le contenu pour pouvoir être debout, animer son intervention, répondre aux questionnements et ne cliquer pour changer de diapo que lorsque c’est nécessaire. Une télécommande peut alors être un très bon allié.

    * la posture du formateur est fondamentale : où je m’installe, comment je communique, comment je suscite l’adhésion de tous (les regards, balayer la salle), comment je gère les différents profils présents en formation (le bavard, le timide, le « je-sais-tout »….).

    - gérer le rythme : une présentation a un rythme. Celui-ci est pensé dès la conception de la présentation mais aussi dans sa mise en œuvre. Le formateur jouera avec les blancs, les silences. Il dosera son contenu sur la durée. Il n’oubliera pas que même les adultes ne peuvent maintenir leur attention en permanence…

     

    Et…

    Dans la partie2, nous réfléchirons sur les travers de powerpoint…et parlerons des autres alternatives…

     

     

     


  • Commentaires

    1
    emma
    Vendredi 20 Janvier à 22:25
    bonsoir, a quand la partie 2 ? je suis en train de préparer mon 1er support multimédia pour la 1ère animation pédagogique que je vais co-animer et votre document m'a bcp intéressée, j'attends la suite avec impatience. merci
      • Jeudi 26 Janvier à 22:07

        ça y est, 2è partie en ligne. En espérant qu'elle vous offre satisfaction...

    2
    Samedi 21 Janvier à 07:37

    j'avais mis ça dans ma to-do-list de "quand j'aurai le temps'...je vais essayer de faire avant alors si ça peut servir

     

    3
    guyadoc
    Jeudi 26 Janvier à 21:31

    Merci pour l'ensemble du site qui va enrichir mon mémoire CAFIPEMF et sera très utile pour l'épreuve d'animation.

    Pour information, nous serons prochainement formés à l'utilisation de PREZI.

     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :