• Les petits papiers : Accompagner /guider l’observation

    Dans son ouvrage "L'accompagnement professionnel des jeunes enseignants", chez Hachette Education, Jean Louis Lamaurelle présente une méthode pour accompagner et guider l'observation: "la méthode des petits papiers".

     

    LA MÉTHODE DES PETITS PAPIERS


    Outil d’implication et d’observation de la classe. Le principe est que l’accompagné s’interroge en direct pour essayer de comprendre ce qu’il se passe.


    Comment faire ? On s’installe au fond de la classe, avec un plan très sommaire de la disposition de la classe.


    La première entrée est forcément descriptive : on se met au clair sur ce que l’on voit, puis on va vers des reformulations plus professionnelles. Il s’agit de sortir du contexte pour poser une généralisation, énoncer un cadrage, une référence, un concept.
    On doit pousser l’accompagné à chercher « de quoi ont besoin les élèves pour faire ce que tu attends ? »
    On doit également repérer les routines, les appuis, les travers (voix, regard, posture, intonation, utilisation du langage, reformulation, relance…)
    Qu’est-ce que tu aurais pu faire d’autre ? C’est derrière ce type de questions que l’anticipation de quelques pistes s’impose, histoire de bien pointer qu’à ce moment de la situation les choix sont multiples.
    Penser à noter l’heure à laquelle vous écrivez les remarques, cela facilitera l’analyse chronologique de la séance.

    Jean Louis Lamaurelle a élaboré un document précisant le dispositif:

    Télécharger « Petits papiers liste.doc »

    (Je le remercie de son autorisation pour diffusion)

    P.S.:

    Site de Jean Louis Lamaurelle: https://lamaurelle.wordpress.com/

    P.P.S.:

    Son ouvrage va être réédité cette année; N'hésitez pas, c'est un très bon outil !


  • Commentaires

    1
    Riton
    Samedi 2 Décembre 2017 à 14:39

    Bonjour,

     

    je constate que quand on parle accompagnement,  on parle surtout du suivi des jeunes.

    Avez-vous des références concernant l'accompagnement d'enseignants dans un domaine spécifique où ils sont volontaires, par exemple l'accompagnement d'un CPC ou CPD sur un projet ou un domaine spécifique ou encore la co-intervention et accompagnement à l'usage du numérique avec un ERUN ou CTICE ?

    Ces interventions sont très différentes car elles ne sont pas faites pour évaluer et n'ont pas comme optique une future titularisation ou visite d'un IEN. Cela part d'une demande de l'enseignant...

     

    Merci et encore bravo pour votre site très complet.

    2
    Samedi 2 Décembre 2017 à 18:11

    L'accompagnement proposé avec les "petits papiers" marche aussi pour des PE plus expérimentés ! Ne faites vous pas une confusion ?

    L'accompagnement des jeunes n'est pas fait pour évaluer , ce n'est pas alors réellement de l'accompagnement...Ce que J L Lamaurelle écrit dans son ouvrage est valable pour tout PE ... ...L'accompagnement c'est "cheminer avec", être au côté des enseignants (jeunes ou non) dans leur développement professionnel... l'accompagnement c'est d'abord une posture, voir la référence :Maela Paul

    qqs références théoriques ds l'article du site:

    http://formateur.eklablog.com/references-theoriques-a127287354

    des références intéressantes ds le diapo :

    http://spiralconnect.univ-lyon1.fr/spiral-files/download?mode=inline&data=1941625

     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :