• G(F)APP

    * Réfléchir entre pairs dans un groupe d’analyse de pratiques : se distancier, modéliser son action,poursuivre son processus de questionnement et de formation.

    Groupes d'Analyse de Pratiques Professionnelles (GFAPP).


    Les "GAPP" sont des dispositifs basés sur l'analyse, en groupes restreints, de pratiques professionnelles vécues à partir d'un récit différé. Les objectifs des GAPP dont le principe majeur est celui d'une formation à l'analyse par l'analyse, sont à plusieurs niveaux et en synergie.

    En premier lieu il s'agit d’aider un acteur professionnel engagé à y voir clair à propos de la situation singulière qu'il présente : rendre plus intelligible un vécu, le sien, sans pour autant lui apporter des réponses ou lui donner des conseils.

    En même temps ce dispositif permet à des acteurs (les autres participants du groupe) non impliqués dans cette situation :

    § d'analyser une pratique professionnelle ;
    § de mieux appréhender des situations analogues vécues personnellement ;
    § de se préparer (se former) à affronter des situations semblables à l’avenir, en se construisant des "contre-schèmes de vigilance et d'anticipation" ;
    § de comprendre par homomorphisme d'autres situations professionnelles (relationnelles, éducatives, de formation…) ;

    Les GAPP reposent sur trois principes (volontariat, confidentialité, assiduité) et sur :

    –   Six à huit séances de 3 heures chacune dans l'année. Chaque séance est cadrée, délimitée par le temps (minuté), des phases, le contenu (situation professionnelle vécue) ainsi que des règles de prise de parole et de respect des participants et du fonctionnement.
    –     Chaque séance se déroule en six phases successives :

    1.    le rituel de démarrage : rappel des principes et du fonctionnement du GAPP et choix de la situation qui sera exposée ;

    2.    le temps de l'exposé d'une situation par un exposant volontaire ;

    3.    le temps des questions des participants pour recueillir plus d’éléments d'information sur la situation ;

    4.    le temps d'émission d'hypothèses pour aider à analyser, tenter de comprendre la situation ou à induire la recherche du modifiable, toujours sur l'amont de la situation ;

    5.    la conclusion par l'exposant, s'il le souhaite ;

    6.    l'analyse de l'analyse, sans retour sur la situation exposée (champs explorés, hypothèses et non conseils, difficultés rencontrées…) ;

    –     Une animation-régulation par un animateur.


    Les GAPP ne sont pas des groupes de résolution de problème, ni d'échange de pratiques, ni de conseils (donnés), encore moins de thérapie.

    Vidéo de Sylvain Connac:

    Communication effectuée lors des 4ème Rencontres Montpellier-Sherbrooke 2013
    27 et 28 juin 2013 -- Site Saint-Charles
    Colloque "Analyses de pratiques et pratiques de l'analyse dans l'éducation et
    la formation"



    Groupes de Formation à l'Analyse de Pratiques Professionnelles (GFAPP).


    Les GFAPP dont le principe majeur est celui d'une formation à l'analyse par l'analyse, ont une double visée avec des objectifs en inter-action :
    Dans un premier temps il s'agira a minima de :

    - Permettre à des praticiens de s'entraîner et se former à l'A.P.P.

    - Aider un acteur-professionnel impliqué (l'exposant) à y voir clair dans une situation singulière évoquée : donner plus d'intelligibilité à un vécu, le sien, sans pour autant lui apporter des réponses ni des conseils. De fait le groupe est au service de celui qui (s')expose ;

    - Permettre à d'autres acteurs non engagés :

    *d'analyser une situation, une pratique professionnelle ;
    *de mieux appréhender des situations analogues vécues personnellement ;
    *de se préparer (se former) à affronter des situations semblables à venir ;
    *de comprendre par homomorphisme d'autres situations éducatives (adultes ou enfants), d'autres situations professionnelles.

    - Construire des "contre-schèmes de vigilance et d'anticipation ";

    - Repérer ce qui se passe, se joue par le fait même du dispositif et ce par un retour distancié (meta) sur le fonctionnement, à l'issue d'un temps d'analyse.

     
    Dans un deuxième temps, il s'agira de permettre à des formateurs de se former à la mise en œuvre et à l'animation de Groupes d'Analyse de Pratiques Professionnelles à destination d'enseignants débutants ou non dans le métier et ce par l'analyse, en position "meta", du dispositif et de son fonctionnement. Cette posture est accompagnée par une démarche de production écrite de savoirs partagés favorisant une prise de recul complémentaire ainsi qu'une formalisation de pensées pouvant être mutualisée.

    Un GFAPP est donc à la fois groupe d'analyse et groupe de formation à l'analyse permettant de développer "une métacompétence : le savoir analyser" (ALTET, 1994, 1996) et de mettre en œuvre une formation professionnalisante et accompagnante.

     

    Sources:
    Patrick ROBO : http://probo.free.fr/ecrits_app/Les_GAPP.htm

    http://www.gfapp.fr/

    Robo P. (2002). «L'analyse de pratiques professionnelles : un dispositif de formation accompagnante», dans Vie pédagogique, n° 122 avec errata dans le n° 123, Ministère de l'Éducation du Québec, p 7-10 / 57.

    Patricia Tavignot, MCF HC Sciences de l'éducation
    Laboratoire CIVIIC co-responsable AXE 3
    Chargée de mission : Formation de Formateurs et Tuteurs


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :