• Devenir Conseiller Péda

    Le conseiller pédagogique de circonscription (CPC) est un rouage essentiel de l’école primaire.

    On compte environ 3500 Conseillers pédagogiques en France.

    Pour pouvoir postuler à cette fonction, il faut être titulaire du Certificat d’aptitude aux fonctions d’instituteur ou de professeur des écoles maître formateur (CAFIPEMF).

    Le CAFIPEMF rénové a défini plusieurs catégories :

    - arts visuels ;
    - éducation physique et sportive ;
    - éducation musicale ;
    - enseignement en maternelle ;
    - langues et cultures régionales ;
    - langues vivantes étrangères ;
    - enseignement et numérique.

    (arrêté du 20 juillet 2015)

    Le conseiller pédagogique est au sein des circonscriptions et de l’organisation des académies, un élément incontournable dans l’Education Nationale. Quelquefois perçu comme l’adjoint de l’IEN, ses missions sont définies par la circulaire n° 2015-114 du 21-7-2015 parue au BO n°30 du 23 juillet 2015 :

    http://www.education.gouv.fr/pid25535/bulletin_officiel.html?cid_bo=91512

    Cette fonction de conseiller pédagogique peut être exercée :

    • soit au niveau de la circonscription auprès d’un IEN
    • soit au niveau départemental auprès de l’IA DASEN

    Il n’y a plus qu’une seule appellation : conseiller pédagogique  et non plus conseiller pédagogique de circonscription ou conseiller pédagogique départemental.

     

    Indemnités :

    Les conseillers pédagogiques appartenant au corps des professeurs des écoles ont droit à l’attribution de 27 points de nouvelle bonification indiciaire (NBI) prévus par le décret n°91229 du 6 décembre 1991. Depuis 2015, ils bénéficient en outre d’une indemnité annuelle brute de 1000€.

    Les conseillers pédagogiques sont exclus du bénéfice de l'indemnité de fonction (IFpEMF) et des  autres dispositifs  indemnitaires  de  suivi  des stagiaires ,ainsi que de l’indemnité versée au titre de l’accompagnement et du suivi des élèves (ISAE) dans la mesure où ils n’exercent pas dans les écoles. 

    Avantages / inconvénients:

    +

    la richesse du métier, la liberté, la variété des missions, les rencontres professionnelles et humaines,...

    _

    le salaire (un CP bénéficie de moins d’indemnités qu’un PEMF ou qu’un directeur d’écoles de deux classes ou plus et in fine ne gagne que 80€ environ par mois de plus qu'un PE en classe), la perte d'argent (frais de déplacements non remboursés, frais de repas non remboursés), l'impact temporel sur la vie familiale (horaires!), la "dépendance" à l'IEN,...

     

    Conseils pour l’entretien de poste à profil :

    Les académies mettent maintenant en place des entretiens et une liste d'aptitude pour accéder aux postes de conseillers pédagogiques. Cela nécessite une préparation à ces entretiens, généralement menés par 2 ou trois personnes (IEN-A, IA, IEN, ...)

    Des points incontournables:

    - Préparer l’entretien : savoir présenter son parcours, ses  qualités et défauts, les attendus du poste,…

    - Être conscient des attendus en terme de discrétion et de loyauté.

    - Être très au point sur l'actualité : évolutions du métier, réformes, textes, etc. et ne pas se militer au 1er degré.

    - Connaitre la fiche de poste.

    - Connaître le référentiel du formateur

    - Être conscient des attendus du poste : investissement important, disponibilité et mobilité, connaissances/compétences particulières...

    - Avoir une réelle connaissance de la réalité des fonctions de CPC : travail auprès de l’IEN, quotidien d’une circonscription, nécessité d’une connaissance des textes, du travail de partenariat, des typologies de situation à gérer,…ou étendue et variété des missions des conseillers à vocation dite « départementale ».

    - Prendre contact avec l’IEN dont dépend le poste visé

    - S’entretenir avec des CPC pour une meilleure perception de la fonction

     - Pour les postes spécialisés (CPD EPS, CPEM, CPC ASH, etc.) : il faut bien connaître les enjeux du poste.Prendre contact avec le collègue actuellement en poste. Avoir bien conscience des contraintes du poste (géographique, public en formation, etc). Connaître le fonctionnement du poste (de qui il dépend, fait-il partie d'une mission plus générale, liens avec le rectorat, l'espe, les partenaires, etc).

     

    Exemples de fiches de postes :

    Académie de Rouen :

    http://www.ia76.ac-rouen.fr/medias/fichier/fiche-de-poste-cpc_1441291450674-pdf

    Académie de Poitiers :

    http://www.ia79.ac-poitiers.fr/medias/fichier/20140428-mouvement-1d-07-annexe-7-postes-cpc-eps-anx_1398672288566.pdf

    Académie de Toulouse :

    http://web.ac-toulouse.fr/automne_modules_files/pDocs/public/r23420_61_conseiller_pedagogique_circonscription.pdf

     

    Exemples de questions pouvant être posées pendant l'entretien pour le poste:

    - Ayant enseigné essentiellement en maternelle, êtes vous légitime pour conseiller en c3 ? Et inversement,...

    - Quels sont les points essentiels de la loi de refondation ? Quelles conséquences en terme de formation d’enseignants ?

    - Comment s'intègre le CP au sein de l'équipe de circonscription ? au sein du département ?

    - Quel est le rôle du CP dans le nouveau cycle 3 ?

    - Le CP peut-il prendre des décisions à la place de l'IEN ?

    - Comment construire une formation sur un sujet sur lequel on n'est pas expert ?

    - Le CP doit-il être un modèle pour les enseignants ?

    - etc...